Ça voulait plus tourner.

Le 19 juin, journée noire. Rien n'allait à la maison, plus de T.V. et je ne trouve pas. Il faut courir acheter un ampli d'antenne. Je prends la R5 qui n'a pas tourné depuis 15 jours. Je suis d'ailleurs encore sûr que l'humidité dans la tête de Delco va arriver. Gagné, arrivé en ville, elle commence à cafouiller. Pas grave je sais ce qu'il me reste à faire, on verra plus tard. Donc je vais acheter l'ampli. Le magasin est fermé. Alors aller voir ailleurs. Et puis, zut, plus d'essence. Aller je cours à la pompe. Je fais le plein. L'humidité est là et elle a du mal à redémarrer des pompes. Je rejoins le magasin de Bricolage. Ça ratatouille de pire en pire. Je verrai après. J'achète l'ampli. Je reviens à la voiture. Tente le démarrage. Rien. Je démonte la tête, un coup de chiffon et zou ça va repartir.

Un coup de clé, rien, c'est toujours pareil. J'insiste. Ça fume. Et me..e ! Je vais encore péter le turbo (voir l'article sur le turbo). J'insiste encore, paf, un nuage de fumée. Je cours derrière et je respire. Ouf ça ne sens pas l'huile, mais une odeur connue, mais qui sur le coup ne me revient pas en tête. Je persiste, envoie quelques jurons, qui ne font pas avancer l'affaire, mais me font du bien. Et STOP, il faut réfléchir. Je demande au fils, sur le siège passager et qui me voyant dans cet état ne dit rien, de me calculer le prix du litre d'essence. Résultat 1€13. QUEL CON, j'ai mis du gasoil dans la Titine. La pauvre, elle donnait tout ce qu'elle pouvait, mais elle ne pouvait rien. Elle a du mal à digérer le gasoil. Pauvre Titine.

Il ne reste qu'a appeler au secours. Non pas Truc Assistance, mais le beau frère. Allo, Aubin, devine.... (je coupe au cours).

Le voilà qui arrive et nous commençons l'opération de siphonnage. Il commence et s'en prend plein la bouche. Ensuite ça fonctionne mal. Et zut, le réservoir est bas là dessus, il faut un petit bidon. On relance et c'est parti pour vider tout sur le parking du bricolage. Plus d'un regard se tourne vers nous. Ils sont en panne où ils fauchent ? Mais personne ne nous a demandé, comme quoi, vous pouvez faucher facilement. Mais pour ça, il faut faire gros, ça passe mieux.

Le beauf au boulot

Ensuite, avec nos bidons, on retourne à la station et on lui refait le plein. Il faut diluer le reste du gasoil. Deux navettes avec 3 bidons seront nécessaires. Là on passe plusieurs fois sous les caméras du ministère de l'intérieur. On pense, vu qu'il n'y ait pas le feu dans le coin, on est grillé.

là c'est moi, pas fier

On refait le plein et maintenant il faut que le démarreur et la batterie tiennent car il faut y aller. Tourner la clé, reureureureu c. Reureureureureureureureureureureureu paf reureureureureureu paf.... Les pafs, ce sont les retours au carbu, c'est anodin sur le coup, mais...
Ça y est le moteur commence à revivre.

Et moi aussi, vroum, vroum, ça fume, ça pue, mais ça tourne sauf au ralenti. Du gasoil qui reste en fond de cuve. Allez, Aubin, merci, je repars mais en évitant les feux rouges. Yes ! Ça tourne, sauf au ralenti, le turbo envoie. C'est bon. Je rentre, la suite, je verrai demain.

Demain est là. Je dois prochainement remiser la R5 pour reprendre la Juju. L'été est là, c'est la période où Juju sort. Je pars faire un tour pour vider le fond de carbu, je monte en haut des côtes et je redescends pied levé pour faire tourner les gicleurs de ralenti, mais rien. Je nettoie les bougies, rien. Je nettoie la tête d'allumeur, on ne sait jamais, rien. Je sors la doc sur le carbu, nettoie les gicleurs de ralenti, rien. Il va falloir ouvrir le carbu. Je commence à dévisser la manche qui va au filtre à air quand... Qu'est-ce que c'est que ce tuyau ? Ça y est je vois, le tuyau du reniflard d'huile qui va à la pipe d'admission qui est débranché. Je viens de comprendre. Les Pafs de tout à l'heure ont expulsé le tuyau et il y avait une grosse prise d'air. Je rebranche et c'est reparti.

Attention, ces Titines tournent au 98, pas au gasoil, ce sont de vraies autos, je l'ai oublié le temps d'un instant et voilà 4 heures de perdues et la télé qui pixélise toujours, ce n'était pas l'ampli.

Journée noire vous dis-je.

Et une semaine après, lors d'une présentation à Castel rétro, elle est restée devant la porte. Cette fois c'est la pédale d'embrayage qui a lâché. Là c'est pas moi, promis, juré et dans ce cas, l'espérience m'a servi, je suis rentré au bout d'une corde. Pas moi, la R5. Aussitôt réparée, je l'ai remisée et j'ai pris la Juva. Un peu de mise au frais lui fera du bien.

retour

PS: vous penserez que je ne fais que des bétises, peut-être, mais je le dis et c'est comme ça que j'acquiers de l'expérience. L'expérience étant comme chacun devrait le savoir, la somme des con----es accumulées.